DSC_0042.jpg

Flying carpet,

Tapis de laine rebrodé

Villa Dar Ben Jelloun,

Institut Français, Tétouan , Maroc

Collection de cartes

Map Collection

Pour les anciens cartographes, la production d’une carte était l’œuvre d’une vie. Cette carte est, pour moi, une œuvre d’art. Je rejoins pleinement Jean-Claude groshens dans son introduction du catalogue présentant l’exposition Cartes et figures de la Terre organisée par le centre georges Pompidou à Paris en 1980, lorsqu’il dit : 

« La cartographie vit de cette sorte d’ambiguïté qui la situe à la confluence de la science exacte et de l’art. Fondée sur la description physique et la théorie mathématique, elle retrouve nécessairement à un moment ou à un autre de son histoire, cette sorte de pari qui réintroduit l’imaginaire dans les principes théoriques et fait de la carte une représentation. »

Cartes et figures de la terre, Centre georges Pompidou, 1980, p. 3 

Ma démarche, dans ces réutilisations de projections du monde faites par des scientifiques, c’est de voir le monde de manière globale, sans frontières, en une même unité. grâce à cette résidence, il m’a été donné la possibilité de créer des cartes du monde en collaborant avec des artisans. J’accède ainsi à leurs savoir-faires, leurs poésies, issus de leurs pratiques ancestrales. 

Voici quelques réalisations

Pommeret Inde 2.JPG

Carte en Zardozi faite en Inde à Lucknow 

 

Zardozi vient de deux mots persans : zar, qui signifie or, et dozi, qui signifie travail. La broderie Zardozi est un type de broderie en métal. il était également utilisé pour orner les tentes, les fourreaux, les chevaux et les éléphants royaux. Le travail de broderie en Zardozi consiste à réaliser des motifs élaborés à l'aide de fils d'or et d'argent, de perles et de pierres précieuses. 

A l’origine, la broderie était faite avec des fils d'argent pur et de vraies feuilles d'or. Cependant, de nos jours, les artisans utilisent une combinaison de fil de cuivre, de vernis doré ou argenté et de fil de soie. 

J’ai choisi cette carte chinoise car elle change notre regard sur le monde, l’europe n’est plus au centre, il n’y a plus de nord en haut et plus de sud en bas, l’inde se retrouve au milieu. Multiplier les visions du monde est important à mes yeux. 

Représenter le monde avec des abeilles, c'est pour moi, symboliquement, représenter une société organisée de façon harmonieuse. Ses alvéoles se forment spontanément par la pression exercée par chaque abeille sur les parois. 

D’autre part, en Bretagne, la région d’où je viens, les apiculteurs ont constaté douloureusement qu’un tiers des abeilles sont mortes en 2018. La cause de cette mortalité est l’utilisation des pesticides. L’abeille est en danger, aussi petite soit-elle, sa disparition serait une catastrophe planétaire qui mettrait en danger l’humanité. 

 

Réalisation de cinq poufs, représentant les cinq continents, à l’image du drapeau olympique. Michel Pastoureau nous explique dans son livre sur le vert que les anneaux ont été décidés en 1912. Le drapeau, c’est cinq anneaux, cinq couleurs correspondants aux cinq continents. les européens ont choisi leur couleur bleu (bleu représente l'honneur) tandis que les quatre autres continents se sont vus imposer leurs couleurs par le comité européen des jeux olympiques en 1912. Les couleurs choisies paraitraient avoir été choisies pour des caractères ethniques : Le noir, le jaune et le rouge respectivement pour le peuple africain, asiatique et Américain. Je questionne ainsi notre appartenance à ces territoires et je propose au public de s'asseoir où il veut ... 

Villa Dar Batha, Institut Français de Fès, Maroc

10 carte.jpg
IMG_7519.jpg
IMG_7424.jpg

Le zellige (en arabe “petite pierre polie”) est une mosaïque dont les éléments sont des morceaux de carreaux de faïence colorés. Ces morceaux de terre cuite émaillée sont découpés un à un et assemblés sur un lit de mortier pour former des figures géométriques. Utilisé principalement pour orner les murs et les fontaines, c’est un composant caractéristique de l'architecture mauresque, présent
principalement au Maroc, où toutes les maisons anciennes et traditionnelles en sont munies. Les zelliges de Tétouan nécessitent deux cuissons, l’une pour le biscuit, l’autre pour l’émail. ils ont la
particularité d’avoir de très beaux reflets car la surface de l’émail s’incurve à la cuisson. 

Les dessins des zelliges sont toujours issus de calculs mathématiques. La répétition de ces formes, créant un ordre numérique, donne un rendu hypnotique et apaisant. Cet artisanat répète à l’infini des formes géométriques qui invitent au recueillement. J’ai revisité la tradition de l’art du Moyen Orient et j’ai proposé une carte du monde composée de pièces de zelliges dépareillées. Malgré ce désordre, une unité est apparue, tous les morceaux s’unissant et formant les continents, le monde. 

il faut composer avec le désordre car on ne peut le maîtriser. La liberté individuelle et les contraintes de l’organisation sociale amènent à une oscillation perpétuelle, entre équilibre de l’ordre et du désordre. Le monde doit tourner avec ses différences, ses richesses. 

Performance à la Villa Dar Ben Jelloun, Tétouan, 2018 avec l'Institut Français du Maroc

J’ai acheté un tapis de laine chez un tisserand, je l’ai brodé d’une carte du monde, et l’ai pris en photo en collaboration avec le photographe abdel Karim el Kamli sur les terrasses de la médina de Tétouan. 

Le Maroc a une situation géographique qui fait le lien entre l’Afrique et l’Europe, c’est un espace de passage, et le tapis volant est un moyen symbolique de parcourir le monde. Ce concept nommé hétérotopie a été fondé par Michel Foucault, ce sont des espaces – par exemple une cabane d'enfant – concrets et ouvrant à l'imaginaire. 

« Le jardin, c'est un tapis où le monde tout entier vient accomplir sa perfection symbolique, et le tapis, c'est une sorte de jardin mobile à travers l'espace. Le jardin, c'est la plus petite parcelle du monde et puis c'est la totalité du monde. » 

FOUCAULT, Michel, Dits et écrits. 

Dossier Collection de cartes à télécharger

DSC_0082.jpg